Imprimer

Répertoire - Jeune public

JP08-01 Visites commentées

2e cycle du primaire, 3e cycle du primaire, 1er cycle du secondaire, 2e cycle du secondaire
Arts, Mathématiques, science et technologie, Univers social
Organisme: Centre Canadien d'Architecture JP08
Répondant:
Camille Bédard
Adresse:
1920, rue Baile, Montréal, Québec
Code postal:
H3H 2S6
Téléphone:
514-939-7002
Réservation:
514-939-7002
Courriel:
Site Web:
Exposition, visite guidée ou spectacle commenté:
Visite guidée
Document didactique d'accompagnement:
Description de l`exposition, suggestions d`activités préparatoires et de prolongement
Date(s), période, durée et horaire de l’activité:
Offertes du mercredi au vendredi
Heures prévues:
Visites de 60 / 90 minutes, entre 9 h et 17 h
Coût élève:
Enfants ( 6 à 12 ans) : 3,00$ Étudiants : 4,00$ (60 minutes) / 5,00$ (90 minutes)
Nombre d'accompagnateurs admis gratuitement:
1 adulte par classe (c'est le minimum requis)
Coût adulte (parents):
4,00$ (60 minutes) / 5,00$ (90 minutes)
Description de l'activité
Visites commentées
Also offered in English
 
Archéologie du numérique: Complexité et convention (jusqu’au 16 octobre 2016)
Le troisième et dernier volet d’une série d’expositions liées à la constitution d’archives numériques au CCA, du commissaire Greg Lynn. Le programme Archéologie du numérique comprend vingt-cinq projets pour lesquels les documents numériques constituent des éléments essentiels à la compréhension du processus de conception architecturale.  Pour refléter l’association et l’entremêlement de ces méthodes dans les projets choisis, les salles de l’exposition sont organisées autour de cinq thèmes: Technologie 3D haute-fidélité ; Topologie et topographie ; Photoréalisme ; Données ; et Structure et revêtement. Les quinze projets sont disséqués pour mettre au jour leurs éléments numériques constitutifs en fonction de ces thèmes, puis sont comparés les uns aux autres. 
 
La preuve par l’architecture (du 16 juin au 11 septembre 2016)
La preuve par l’architecture présente une collection de pièces rassemblées dans le cadre d’une analyse technico-légale de l’architecture d’Auschwitz. L’exposition réunit des moulages en plâtre de bleus, de lettres, de factures d’entrepreneurs et de photographies, ainsi que deux reconstitutions de monuments (une colonne de gaz et une trappe étanche au gaz), qui, considérés ensemble, fournissent la preuve tangible qu’Auschwitz a été conçu par des architectes comme système efficace d’extermination massive. La preuve par l’architecture remet en cause l’idée d’une architecture qui ne serait qu’une toile de fond neutre sur laquelle viendraient se greffer diverses activités, et offre un rappel des pires actes auxquels nous pouvons participer en tant qu’architectes.
 
Le calendrier des expositions automne – hiver sera annoncé ultérieurement