Imprimer

Nouveauté

Répertoire - Jeune public

JP61-07 Vipérine

2e cycle du primaire, 3e cycle du primaire
Arts
Organisme: Salle Pauline-Julien JP61
Répondant:
Anne-Marie Pilon
Adresse:
15615 boul. Gouin Ouest, Sainte-Geneviève, H9H 5K8
Code postal:
H9H 5K8
Téléphone:
514-626-7887
Réservation:
514 626-7887, poste 5908
Courriel:
Site Web:
Exposition, visite guidée ou spectacle commenté:
Théâtre
Document didactique d'accompagnement:
cahier pédagogique (sur notre site web - section scolaire)
Date(s), période, durée et horaire de l’activité:
08-mars-17
Heures prévues:
9H30 et 13h
Coût élève:
9 $ ou en formule duo 8 $ par enfant / par spectacle
Nombre d'accompagnateurs admis gratuitement:
1 par classe
Coût adulte (parents):
9 $ ou en formule duo 8 $ par enfant / par spectacle
Description de l'activité
Une production de Projet MÛ                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Texte : Pascal Brullemans 
Mise en scène : Nini Bélanger 
Interprètes : Michel Mongeau, Marylin Perreault, Sébastien Rajotte, Léonie St-Onge
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       
Depuis la disparition tragique de sa sœur aînée, les parents de Vipérine ont pris la voie d’évitement. Papa s’est jeté dans le travail. Maman est partie « se trouver » à l’autre bout du monde. Quant à Vipérine, pourtant bien vivante et pleine d’une énergie redoutable, elle passe inaperçue; son père a même oublié son anniversaire! Exaspérée, Vipérine décide, le jour de ses dix ans, de prendre les grands moyens pour avoir sa place bien à elle, et ce faisant, se retrouvera au cœur d’une aventure rocambolesque. La traversée du deuil est l’une des expériences les plus troublantes qui soient. Pourtant, ce spectacle parvient à aborder le sujet d’une façon étonnamment lumineuse grâce, en partie, à l’humour qui émane de la relation qu’entretient Vipérine avec le fantôme de sa sœur et à la présence empa­thique d’un narrateur mystérieux.